comment recharger batterie vélo électrique

La batterie électrique est devenue en l’espace de quelques années une des sources d’énergie numéro un de tous nos appareils du quotidien. Et alors qu’elle commence à s’installer dans nos outils de transports, savons-nous la recharger correctement ?

Comment recharger la batterie d’un vélo électrique ?
5 / 1 vote

Les différents types de batteries pour vélo électrique

Il faut tout d’abord savoir qu’il y a plusieurs types de batteries utilisées dans les vélos électriques. La technologie la plus commune, disponible dans la plupart des vélos bas de gammes et premiers prix reste le plomb-acide. Ce type de batterie est plus fréquemment utilisé dans les voitures thermiques, en effet ce sont elles qui équipent ces dernières depuis plus de 100ans afin de faire démarrer et fonctionner les systèmes auxiliaires.

L’avantage de cette technologie est d’être éprouvé depuis plus de 100ans et fiable. Par contre elles possèdent plusieurs désavantages. En général elles ne font guère plus de 400 cycles à 80% de décharge et sont très sensibles aux températures. Et notamment au froid qui peut les vider et les tuer très rapidement si leurs niveaux de charges ne sont pas mis à flot.

Les batteries aux Nickel sont une autre technologie assez ancienne qui possède une plus forte capacité de charge pour la même taille que les batteries aux plombs. Et l’avantage de pouvoir se décharger entièrement sans pour autant porter atteinte à leur fonctionnement. Elles ont aussi une capacité de cycles plus importante et permettent environ 600 cycles à 80% de décharge.

Pour finir on retrouve la batterie Lithium-Ion présente dans les vélos électriques haut de gamme. Cette technologie reste encore relativement récente même si son développement la rend utilisable et stable depuis quelques temps. Ses performances sont nettement supérieures aux batteries plomb et nickel. En effet, elles peuvent tenir plus de 1000 cycles en général, le tout en subissant une décharge de 100% à chaque fois. On voit donc qu’en terme de technologie la batterie Lithium-Ion représente un gros pas en avant par rapport aux anciennes technologies. D’une part grâce à sa longévité dans le temps et d’autre part dans l’utilisation car elle permet une décharge complète sans pour autant subir de perte de performance sur les prochains cycles.

batterie vélo électrique

La batterie utiliser par le VAE de ETT France

Naturellement ETT a pris le temps d’expérimenter beaucoup de batteries différentes dans ses premiers prototypes. Afin de sélectionner la meilleure technologie et le meilleur fournisseur. Les modèles et types de batteries sélectionnés ont ensuite passé des tests intensifs de longues durées permettant d’identifier leurs défauts, si défauts il y a. Cela a aussi permis d’analyser le comportement de la batterie dans le temps selon l’utilisation qui en est faite, la variation de température, la variation de charge et décharge et la variation de délivrance de la puissance.

En savoir plus sur le vélo électrique d’ETT.

Variation de charge et décharge de la batterie

Ainsi ETT explique plus en détails que la variable la plus importante est la variation de charge et décharge, ou plus simplement les cycles. Les nouvelles batteries ont fait beaucoup de progrès dans ce domaine-là, et alors que les premières batteries Lithium-Ion n’aimaient pas forcément d’être déchargées et rechargées de manière aléatoire c’est-à-dire des charges partielles, les nouvelles batteries gèrent cela bien mieux notamment grâce à l’augmentation du nombre de cellules permettant de mieux partitionner.

Variation de température

La variation de la température est aussi un élément critique qui influe sur l’autonomie de la batterie, et même si c’est beaucoup moins le cas avec les nouvelles technologies Lithium-Ion par rapport aux anciennes technologies Plomb par exemple, cela reste une réalité. Le froid agit donc en négatif sur la capacité de charge et réduit l’autonomie des véhicules électriques. Les produits ETT ont été testés dans tout type de climat et température afin de s’assurer de leur bon fonctionnement selon ces variables. Nos tests sur les batteries ont même vu des utilisations par -15degrès pendant une période d’un mois, et cela quotidiennement, comme par 40 degrés pendant plusieurs mois de manière quotidienne aussi.

Variation de délivrance de puissance

Dernièrement la variation de délivrance de puissance, alors que les anciennes batteries Plomb si elles n’avaient pas fonctionné pendant longtemps et se voyaient d’un coup recevoir une forte sollicitation pouvaient s’endommager et même mourir très facilement, ce n’est plus le cas des batteries modernes au Lithium. Ainsi il est possible d’utiliser ces dernières comme bon vous semble, même après une longue période d’immobilisation et cela sans risque de l’endommager.

Conseils pour l’utilisation de sa batterie

Au final les nouvelles technologies de batteries sont un grand pas en avant par rapport à ce qui se faisait auparavant. Ces technologies ont permis l’essor du transport autonome particulier 100% électrique et sont en constante amélioration et évolution. Aujourd’hui pour ses produits, ETT conseille plusieurs choses par rapport à l’utilisation et la recharge de ses batteries afin d’en obtenir le rendement et les performances optimales sur la plus longue durée possible.

Le stockage pour de longue durée sans utilisation doit être de préférence réalisé dans un endroit où la température est supérieure à 15degrés ( pour de courte période entre utilisation fréquente il n’y a pas de préconisation ). Cela permet à la batterie de garder de la charge pendant une longue période de plusieurs mois sans souci. Nous conseillons aussi pour extraire le maximum de longévité de la batterie de réaliser des cycles de charges complets. C’est-à-dire de laisser la batterie redescendre sous les 50% de capacité et ensuite de la charger jusqu’à 100%. Bien entendu cela n’est pas obligatoire et une utilisation plus aléatoire avec des charges partielles de temps en temps n’endommagent que très peu la batterie des produits ETT. Nous parlons ici d’optimisation maximale afin de dépasser les données de durée de vie constructeur.

Qui plus est ces batteries sont données pour un minimum de 1000 cycles, ce qui correspond à plus de 100.000km sur le scooter Raker et 150.000km sur le vélo électrique Trayser, c’est le minimum que l’on peut attendre d’un produit haut de gamme.

ETT a déjà quelques produits dont la distance totale a dépassé les 25.000km et l’analyse de leur batterie réalisée indiquait une perte extrêmement faible de performance et de capacité. L’ensemble des produits sont qui plus est, optimisables avec les dernières technologies de batterie disponibles. Il est donc possible dans le futur de faire évoluer son scooter ou vélo électrique ETT avec la version la plus évoluée des batteries mises à disposition sur le marché.