moteur velo electrique

Alors que les VAE ou vélo à assistance électrique commencent à inonder nos rues peu de personne sont éduqués sur les différentes systèmes qui les équipes. En effet lorsqu’on se décide pour l’achat d’un vélo électrique, un des premiers critères à prendre en compte est son système d’assistance ou autrement dit son moteur électrique.

Quel est le meilleur moteur de vélo électrique ? On vous explique tout
5 / 1 vote[s]

Les 3 principaux moteurs électriques pour vélo

Il existe 3 principaux systèmes disponibles sur le marché à l’heure actuelle, le moteur dans la roue avant aussi appelé traction, le moteur dans le pédalier et le moteur dans la roue arrière appelé propulsion.

Moteur électrique dans la roue avant en traction

Le premier est le plus simple et le plus flexible de tous les systèmes. En effet son installation est facile et il peut être mis si n’importe quel vélo, c’est en général ce système qu’on utilise lors d’une conversion d’un vélo non électrique vers un vélo avec assistance électrique. Son coût est faible car ce sont des moteurs de faible puissance et car il ne nécessite pas un moyeu avec installation de pignons de chaine.

Néanmoins à l’utilisation il s’avére être de loin le plus mauvais, un vélo n’est pas destiné à être une traction et son comportement n’est pas naturel et peut être imprévisible particulièrement sous la pluie. En général ce systèmes est disponible sur les vélos les plus bas de gamme tout simplement car les fabriquant les adaptes sur des vélos basiques et revendent cela en VAE. Cela peut être dangereux pour l’utilisateur puisque le vélo n’est pas prévu ni développé pour ce moteur et pour ces vitesses ce qui engendre des faibles au niveau de la fourche et des freins. Ce système est en train de disparaitre petit à petit car la demande pour des vélos bas de gamme baisse au profit de produit de qualités plus durable et plus performant.

Moteur dans le pédalier Bosch

Le second système, moteur dans le pédalier est très utilisé et répondu notamment grâce à la flexibilité du Bosch eBike System. Ce système développé par Bosch qui offre aux constructeurs de vélo un système clés en main pour électrifier l’ensemble de leurs produits en réalisant uniquement de légère modification de cadre et donc pouvoir garder la géométrie de base du vélo, train avant et train arrière.

C’est un bon système assez fiable mais qui possède quelques défauts quand même. En effet ce système garde l’utilisation d’une chaine normale de vélo qui avec le temps va être amené à casser du au surplus de puissance du moteur sur celle-ci. Autre problème le système est implanté de manière quasi permanente dans le cadre du vélo, ainsi en cas de casse ou défaut moteur il faut faire une grosse intervention pour le changer ou le réparer, ce qui implique un fort temps et donc fort coût de main d’œuvre et potentiellement une pièce maitresse chère du vélo à remplacer.  

Son emplacement dans le cadre limite aussi sa puissance par le manque de place, en général ils sont équipés de moteur ayant entre 250 et 350w. Le dernier problème et défaut de ce système est la conduite, c’est plus naturel qu’un système traction mais c’est bien moins agréable pour une utilisation courante qu’un système de propulsion dans la roue arrière.

Vélo électrique avec moteur dans le moyeu arrière

Le troisième et dernier système est le moteur placé dans le moyeu arrière en propulsion. Ce système est le plus avantageux et performant des trois et de loin.

En effet, d’une part c’est un système simple contrairement au système Bosch eBike car l’ensemble des composants sont accessibles indépendamment des autres, ainsi en cas de réparation c’est moins couteux en pièce et moins couteux en main d’œuvre. Dans le cas ou il faudra intervenir sur le moteur, il n’est pas bloqué au milieu du système de pédalier mais est accessible en démontant la roue arrière en quelques secondes. Son changement est donc facilité.

En terme de dynamique de conduite c’est aussi le plus naturel de part son équilibre il fonctionne à la manière d’une voiture hybride en symbiose et en complément avec la quantité d’énergie que fourni l’utilisateur en pédalant.  Autre avantage son incorporation étant dans le moyeu arrière il est possible en utilisant un design intelligent d’implanter une batterie bien plus grosse dans le cadre et de la baisser au maximum afin d’aider le centre de gravité, exactement comme le vélo électrique Trayser qui est le premier VAE à incorporer ce design ultra-novateur.

Le moteur était dans le moyeu il est aussi bien entendu possible de mettre plus de puissance n’étant pas limité par la place comme pour les moteurs dans les boitiers de pédalier, ainsi on peut aisément installer un moteur de 500w facilitant grandement les reprises et les départs.

Pour tester un vélo électrique avec le moteur dans le moyeu arrière, vous pouvez vous rendre sur cette page pour une location de vélo électrique sur Paris.

moteur electrique pour velo

Conclusion, quel est le moteur de vélo électrique qu’il vous faut ?

Vous êtes un utilisateur très occasionnel et disposez d’un petit budget, alors votre choix peut aller vers un VAE avec moteur dans le moyeu avant en traction. Néanmoins vous devez être au courant que ces produits sont en général de mauvaise qualité et ne dureront pas dans le temps, même avec une faible utilisation.

Vous êtes un utilisateur hebdomadaire qui souhaite un vélo simple et de qualité, alors vous pouvez vous tournez vers un système Bosch eBike avec le moteur dans le pédalier. Néanmoins vous devez garder en tête que ce système n’est pas le plus adapté à une utilisation intensive dans le cadre ou vous souhaiteriez l’utilisé quotidiennement. De plus son prix est souvent similaire à celui d’une assistance dans le moyeu arrière de type propulsion.

Vous êtes un utilisateur quotidien ou une personne à la recherche du système d’assistance le plus aboutie et le plus durable dans le temps, alors le système de moteur dans le moyeu arrière de type propulsion est le plus pertinent. Ce système vous offres les meilleures performances dynamiques, la conduite la plus naturel des trois, et de plus sa simplicité lui permet un entretien facile et moins onéreux qu’un système d’assistance dans le pédalier.

Il est néanmoins important d’acheter un produit de qualité dont le châssis du vélo a été développé pour contenir la puissance de ce système avec notamment des freins et une rigidité supérieure adéquate. Cliquez sur le bouton ci-dessous pour en savoir plus sur le Vélo électrique Trayser d’ETT.