scooter électrique homologué

Le gouvernement français encourage de plus en plus la conduite écologique à toute sa population afin de réduire au maximum l’émission de gaz carbonique.

C’est pour cette raison qu’il tente d’inciter la population à opter pour des moyens de transport moins polluant à l’utilisation comme les voitures électriques, les vélos électriques et même les scooters électriques.

Si vous avez décidé d’opter pour un scooter électrique pour apporter votre contribution à la dépollution des villes, sachez qu’il existe des lois qui régissent sa conduite et qu’il est important de les connaître avant de passer à l’étape de la conduite.

Scooter électrique homologué pour la route
3 / 5 vote[s]

Législation pour scooter électrique homologué

Il existe différentes lois en vigueur régulant la conduite d’un scooter électrique homologué.

  • Il est important de souligner qu’importe le type de deux roues que vous conduisez, il est obligatoire de l’immatriculer et de souscrire à une assurance pour vous protéger et protéger vos concitoyens en cas d’accidents. Il en est de même pour un scooter électrique.
  • Le port du casque et de gants homologué CE est également obligatoire lorsque vous conduisez un scooter électrique homologué, ceci pour votre sécurité et pour les assurances.
  • L’âge minimum pour pouvoir conduire un scooter électrique homologué est de 14 ans.
  • Si la capacité de votre scooter électrique ne dépasse pas les 50CC, vous pouvez le conduire sans permis sous certaines conditions.
  • Les scooters dont la capacité équivaut à 125 cm3 soit une puissance entre 4000W et 11 000W doivent être conduits avec un permis A, A1 ou A2 et peuvent être conduits avec un permis B pour les personnes qui ont eu leur permis de conduire avant Mars 1980.
  • Assurez-vous que votre scooter soit équipé de tous les dispositifs de sécurité nécessaires pour éviter les accidents.

Plus de 25km/h le véhicule doit être homologué

En général, tous les véhicules à deux roues doivent être homologués avant de pouvoir circuler sur les routes de France. Toutefois, c’est une obligation uniquement pour les deux roues dont la vitesse maximale de circulation est égale ou supérieure à 24Km/h.

Si vous ne faites pas homologuer votre scooter électrique ou votre trottinette électrique, vous pouvez dans le cas d’un contrôle payer une lourde amende. Vous devez donc déclarer auprès des autorités compétentes votre véhicule pour obtenir une carte grise et donc procéder à l’immatriculation de votre scooter.

Immatriculation scooter electrique & Carte grise

Afin de pouvoir obtenir l’immatriculation de votre Scooter électrique, vous devez le déclarer auprès du Ministère des Transports pour pouvoir recevoir le certificat d’homologation de votre scooter délivré par l’UTAC.

Ce n’est qu’après avoir obtenu votre homologation que vous pourrez déposer une demande pour l’acquisition d’une carte grise auprès de la préfecture de votre zone de résidence. Ce papier d’homologation vous est dans 99% des cas remis par le revendeur du véhicule neuf dont vous avez fait l’acquisition.

Une fois votre carte grise en main, vous aurez votre numéro d’immatriculation et ainsi pouvoir faire une plaque pour que vous puissiez circuler légalement avec votre deux roues.

Vous n’avez pas le droit de conduire votre scooter électrique sur les voies publiques sans la carte grise, la plaque d’immatriculation et l’assurance en règle.

Assurance & obligations

Comme vous empruntez les voies publiques avec votre scooter électrique, il est de votre devoir de le faire assurer afin de payer les dégâts que vous pourrez causer en cas d’accident.

Cette assurance est également valable dans le cas où c’est vous qui êtes la victime d’un accident pendant que vous conduisez votre scooter électrique. Au minimum, il est obligatoire de souscrire à une assurance Responsabilité civile.

D’autre part, vous êtes tenu de respecter les obligations concernant les deux roues, à savoir  être équipé :

  • de clignotants,
  • de feux de stops,
  • de rétroviseurs
  • de catadioptres blancs à l’avant, rouge arrière et orange latérale
  • conduire avec un casque et des gants homologués CE
  • être âgé au minimum de 14 ans pour pouvoir conduire ce type de véhicule
scooter électrique homologué route

Le Raker ETT un scooter homologué pour la route

Le Raker ETT est un scooter électrique qui fonctionne avec un moteur de 2kW fabriqué par ETT afin de faciliter le déplacement de ses utilisateurs en zone urbaine. Ce scooter haut de gamme ne pèse que 75 kg. En savoir plus sur le scooter électrique RAKER.

Il a été essentiellement fabriqué avec de l’aluminium pour garantir sa solidité tout en apportant le confort nécessaire à sa conduite. Il est équipé d’une batterie logée dans la partie la plus basse du scooter dans le bût de descendre au maximum son centre de gravité, avec un tel ergonomie, c’est le scooter le plus performant de sa catégorie et cela sans nuire à l’environnement lors de son utilisation.

Le Raker de ETT est un scooter électrique homologué pour la route, vous pouvez donc le conduire sur les voies publiques sans problème. Vous devez tout de même suivre les obligations qu’impose la conduite d’un scooter électrique.

Équipé de tout ce qu’il faut pour rouler sur la route

Le Scooter Raker d’ETT est homologué il est donc autorisé de circuler sur les routes de France et d’Europe. En effet, il respecte toutes les exigences de sécurité et a été attesté par l’Utac

  • Conforme aux exigences de sécurité apposée par son fabricant.
  • Le scooter est équipé de phares, clignotants.
  • Des phares qui permettent une très bonne visibilité à son conducteur la nuit ou en temps de fort brouillard.
  • Il est également équipé de rétroviseur pour que vous puissiez avoir ce qui se passe derrière vous avant de tourner à gauche ou à droite ou encore lors de dépassements.
  • Le scooter est également équipé de catadioptre à l’avant, côté latéral et à l’arrière afin d’assurer la visibilité du scooter en cas de mauvais temps, brume ou conduite de nuit.
  • Il dispose également de feu de stop pour signaler aux autres conducteurs quand le scooter va s’arrêter ou qu’il faudrait ralentir.
  • Le scooter a donc été élaboré selon les normes européennes avec tous les dispositifs de sécurité nécessaire afin de garantir la sécurité de son conducteur ainsi que celle des autres utilisateurs de la route.
Call Now ButtonRéserver